Au pays des Cactus

Au pays des Cactus, c'est l'histoire d'une frenchie expatriée aux USA (Nouveau-Mexique) et sans cesse poursuivie par George C. qui tente désespérément de l'inviter à boire un café. Une vision du monde américain pleine d'humour agrémentée de créas maison!

14 juin 2012

☁ Lettre ouverte à Asma ☁

 

Chère Madame el-Assad,

 

Il est bien inhabituel que j'évoque sur ce blog des sujets aussi douloureux que celui dont je viens vous parler aujourd'hui.

D'ordinaire, je me cantonne à la création et aux billets d'humour, mais il me semblait important de mettre cela de côté quelques instants pour m'adresser à vous et à chacun de mes lecteurs en des termes bien plus graves.

Voilà des semaines et des mois que l'écran de ma télévision me renvoie de votre pays les images de corps d'hommes, de femmes et d'enfants sans vie. Des yeux mi-clos, des visages blancs, figés, des petits corps alignés à l'infini sous des couvertures boulochées. Des mères qui pleurent et hurlent en s'aggripant désespérement à leurs enfants ensanglantés, maudissant votre mari de toutes leurs forces. 

Quand je vois cela, tout mon corps tressaille. Mon coeur s'émiette. Mes yeux s'embuent de larmes.

Parce que je suis maman et que je porte un enfant en moi, je connais le prix de la vie. Parce que je suis femme, je sais l'importance d'une famille. Parce que je suis tout simplement humaine, je n'accepte pas l'horreur et la barbarie.

Mais vous Asma? Que faites-vous? Que ressentez-vous en les voyant? N'avez-vous donc pas le coeur qui saigne et les trippes qui bouillonnent en regardant ces enfants et en vous disant que c'est votre mari qui les a fait froidement assassiner? N'avez-vous pas vous même des enfants du même âge que vous chérissez et pour qui vous donneriez tout?

N'êtes vous pas une mère Asma?

Vous avez le pouvoir de faire cesser les choses. Vous avez le devoir de vous indigner et de dénoncer ces attrocités, au nom de toutes les syriennes, de toutes les mères, de toutes les femmes du monde. Ne reculez pas devant vos responsabilités. Trouvez en vous le courage de dire non à votre mari. Ne devenez pas vous même un instrument de mort, vous qui êtes femme, instrument de vie.

Voyez-vous Asma, maintenant, lorsque je serre ma fille contre moi, je mesure davantage encore la chance que j'ai d'avoir un enfant en vie et en bonne santé. Et dans ces moments là, j'ai une pensée pour toutes ces mamans qui, là-bas, enterrent leurs enfants dans l'indifférence générale. Je veux qu'elles sachent que je partage leur chagrin et leur colère. Que j'espère la justice pour elles.

Parfois il m'arrive de me dire que mon bonheur est indécent. Mais je crois que ce qui est vraiment indécent ce n'est pas mon bonheur mais bien plutôt votre silence.

Vous ne lirez probablement pas cette lettre Asma, et je sais qu'il y a encore moins de chances pour que vous y répondiez. Mais j'invite tous ceux qui l'auront lue à laisser en commentaire leurs sentiments ou à parler du drame syrien sur leur blog et autour d'eux afin que ces mots ne restent pas lettre morte et que les choses bougent enfin.

 

Madame Cactus, une maman.

 

Edit du 15/06/2012: Certains lecteurs me signalent l'existence d'une vidéo, datée d'avril dernier, adressée à Asma el-Assad et réalisée par des épouses de diplomates. Je tiens à signaler que je ne la connaissais pas et que je ne m'en suis pas inspirée pour écrire ma lettre. Mais je suis heureuse de voir que d'autres avant moi ont eu cette même démarche de s'adresser à Asma el-Assad car je crois très sincèrement que c'est à elle de faire changer les choses.   

Posté par aupaysdescactus à 22:26 - ♥ Madame Cactus papote - 18 Post-it - Laisser un Post-it sur le frigo des Cactus - Permalien [#]

Commentaires sur ☁ Lettre ouverte à Asma ☁

    cette lettre est vraiment très belle et émouvante! je ne suis pas maman, mais je comprends l'importance de la vie humaine. et des enfants! innocents!
    ta lettre est belle à en pleurer! (juste avant d'aller me coucher... Bravo!).
    tu écrit vraiment très bien!
    encore merci pour ce beau moment de lecture!

    Posté par the mam's show, 14 juin 2012 à 22:47 | | Répondre
  • Il faut que cela cesse

    Le peu d'images qui nous parviennent ne peut nous laisser indifférents, cela devrait interpeller le monde entier ! Mais non, les fournisseurs d'armes font leurs affaires impunément sur le dos de la population martyre et notamment des enfants ! C'est absolument ignoble, à en vomir... Et ta lettre, Gwena, m'émeut beaucoup. Nous sommes tellement impuissants devant cette cruauté, les images que les portables nous envoient au péril de la vie des propriétaires desdits portables sont là pour nous faire réagir, nous montrer l'ampleur du désastre qui s'abat sur la pauvre population syrienne... Quand finira le massacre ??? Le génocide ?

    Posté par Brigitte, 14 juin 2012 à 23:18 | | Répondre
  • Touchant, émouvant !
    Dramatique aussi

    Posté par Soma, 15 juin 2012 à 05:16 | | Répondre
  • Lettre ouverte à Asma

    Bonjour Gwen,
    c'est avec beaucoup d'émotions que je lis ta lettre ouverte, à cette personne qui ne doit plus en être une très heureuse, car même si elle garde le silence, la culpabilité doit la rongée si elle a encore une petite once d'humanité, mais je crois que dans ce pays la femme ne doit pas pouvoir ouvrir la bouche... Si son mari sait faire de telles horreurs, il n'hésite pas non plus pour sa femme ! Je la plaint dans le fond
    car elle doit être muselée et même peut-être en danger elle même, on ne sait pas tout ce qui se passe en réalité ! Mais en aucun cas cela excuse l'acte de barbarie sauvage et fou de son mari !
    Je te souhaite une bonne journée et compatis à la souffrance de ton coeur de maman, je suis moi aussi bien triste. Gros bisous
    Je vais partager ton article sur différents sites... Je te dis bravo et merci pour ta lettre !

    Posté par Marieanne1958, 15 juin 2012 à 07:15 | | Répondre
  • je suis chamboulée depuis fort longtemps par les images que l'on nous montre,quelque part je me demande ce que font tous nos "humanistes " internationaux, il doit y avoir des enjeux intéresants pour qu'on le laisse faire , mais je plains toutes ces femmes, ces mères que ce despote /tyran n'entend pas.........
    il y en a sûrement d'autres , ailleurs qui font pareils et dont on ne parle pas, savourons nos moments de liberté d'expression , et de pouvoir embrasser, gronder , câliner nos enfants chéris.
    bonne journée, et chouchoute bien ta fille et le bébé à venir

    Posté par vero, 15 juin 2012 à 08:56 | | Répondre
  • Ma réponse

    J'ai lu ta lettre, et j'ai voulu y répondre. Mais pas en commentaire, où je manquerai d'espace pour m'exprimer. Alors je te réponds comme un écho, sur mon blog.

    Tu trouveras ma lettre ici: http://joli-matin.blogspot.fr/2012/06/lettre-ouverte-asma.html

    Avec l'espoir de t'aider à véhiculer ce message.
    A bientôt

    Posté par Stacey, 15 juin 2012 à 09:12 | | Répondre
  • que dire.....ta lettre est malheureusement belle. .en tant que mére , je n'imagine pas comment une mére, une femme, un être humain puissent tuer pour une idée, un territoire, une religion...je pense malheureusement que ce genre d'endoctrinement et de fanatisme a laissé tout sentiment et morale de côté....Leur v&rité est à leur yeux la bonne.
    tu devrai envoyer ta lettre, elle devrait pouvoir la lire....même si malheureusement, l'Homme n'est pas parfos toujours bon...

    Posté par lorencel, 15 juin 2012 à 09:31 | | Répondre
  • Un jour, peut être, le monde se révoltera et mettra fin à ces horreurs. Car la Syrie, au moins, les diplomates s'en préoccupent un petit peu....
    JE dis souvent à mes enfants qu'on a la chance de vivre au bon endroit au bon moment....

    Posté par tasha, 15 juin 2012 à 10:06 | | Répondre
  • Triste monde ! Je ne comprends pas (enfin si je comprends très bien pourquoi, vu que ce sont ceux qui vendent les armes aux syriens qui opposent leur veto, mais ça me dégoûte) que la communauté internationale n'intervienne pas. Ce n'est pas pour enfoncer le clou, mais les dirigeants chinois ont le même sang sur les mains en opposant leur veto, tout comme les dirigeants russes.

    Posté par Abracadacraft, 15 juin 2012 à 10:25 | | Répondre
  • Je ne veux pas lancer de polémique, mais peut-elle faire quoique ce soit? N'est-elle pas muselée? Comment savoir si le support qu'elle apporte à son mari publiquement vient d'elle ou pas? Sa liberté -autre que financière- ne me paraît pas évidente.
    Que peut-elle faire face à un mari tyran? Sa propre vie peut être en jeu? Mourir en martyre servirait-il à quelque chose?

    Et peut-être qu'elle est sincère dans son soutien à son mari? Complice par son silence ou complice assumée...?
    Je suis tout à fait d'accord avec le commentaire d'Abracadacraft. Mais en tous cas, félicitations à toi pour avoir rédiger si joliment un article si grave.

    Posté par Bénédicte, 15 juin 2012 à 22:26 | | Répondre
  • Très émue à la lecture de cette lettre, dommage que l'intéressée ne puisse en prendre connaissance. Chaque matin dans la voiture, j'écoute les infos et je me dis "mon dieu combien d'enfants encore massacrés aujourd'hui ?". Et j'ai vraiment l'impression que cela se banalise et que l'on annonce cela comme une évidence, personne ne réagit. Je me dis qu'il doit y avoir de gros enjeux économiques pour laisser ainsi de pauvres innocents se faire assassiner. Je suis mère aussi et je n'ose imaginer la douleur et le désespoir que ces mères douvent ressentir. J'ai bien de la chance d'avoir un enfant en bonne santé et pourtant dans notre petit confort, nous nous plaignons pour des choses insignifiantes alors que tant d'autres par le monde sont malheureusement bien à plaindre... Merci et bravo pour cette lettre

    Posté par karelle, 15 juin 2012 à 23:05 | | Répondre
  • Ta lettre est magnifique, tu as une prose incroyable. Tu arrives à faire passer ton message parfaitement. Et surtout tu as eu raison d'oser le dire, d'oser te révolter contre ces tueries. J'ose espérer qu'elle est une femme soumise et non une femme libre qui soutient son mari dans ses actes. En tant que mamange, en tant que femme je te soutient et je me révolte avec toi de ces horreurs. Merci pour ton message, merci de nous bousculer un peu et de nous faire réagir. Et si tu me l'autorises je "t'emprunte" ton message pour le mettre sur mon blog.

    Posté par marie-em, 16 juin 2012 à 09:31 | | Répondre
  • Bravo

    Bravo pour ces mots justes et qui résonnent clair!! Chapeau bas ma cousine

    Posté par Cha, 19 juin 2012 à 17:04 | | Répondre
  • De tout coeur avec la Syrie
    D'autant plus que j'ai visité ce pays fascinant où vivaient à Damas chrétiens orthodoxes, grecs, syriaques, arméniens, catholiques et bien sûr les musulmans...........Je me demande si Asma est vraiment au courant et si elle n'est pas elle-même otage.

    Posté par françoise baudie, 19 juin 2012 à 21:09 | | Répondre
  • Bonjour Madame Cactus, je ne peux que comprendre ton sentiment d'impuissance devant tant d'atrocité. Je suis aussi une maman et porte moi aussi un enfant. J'ai peur. Peur pour l'avenir de mes enfants. On ne sait jamais à quoi s'attendre avec l'être humain qui peut commettre de terribles atrocités. Ces images dont tu parles, je ne peux même pas les regarder, mais je ne nie pas le problème et suis consciente de ce qu'il se passe ailleurs dans le monde. Je suis très émue par ce post.

    Posté par Miss de soune, 26 juin 2012 à 12:30 | | Répondre
  • Le monde est petit. A force de petites actions comme la tienne, l'opinion reste en alerte et chacun à sa mesure fait remonter l'information.
    Ce sont ces petites actions qui peuvent avoir une plus grande influence que les grands gouvernants de ce monde qui tergiversent depuis des mois sans trouver de solution (je ne dis pas que c'est simple).
    Alors, merci, de nous rappeler ce qu'on oublie trop souvent parce que trop souvent ça fait partie du quotidien....

    Posté par Pépins de Noyaux, 26 juin 2012 à 15:18 | | Répondre
  • belle lettre

    Trés touchant... Absolument d'accord avec vous et faut que l'horreur cesse dans ce pays...
    Je fais tourné et je partage votre billet.

    Posté par ghuilia34, 26 juin 2012 à 16:02 | | Répondre
  • Suite à ta lettre

    Je viens de lire cet article, ça m'a rappelé ta lettre : http://fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/syrie-et-pendant-ce-temps-a-quoi-pense-asma-el-assad-101101629.html

    Posté par Cha, 10 juin 2013 à 17:14 | | Répondre
Nouveau commentaire